Find

Comment sont positionnées les entreprises?

La manière la plus couramment usitée est de se baser sur le chiffre d’affaires (rubrique 70 du compte de résultats).

La mention du chiffre d’affaires n’est toutefois obligatoire que pour les entreprises qui remplissent leurs comptes annuels selon le schéma dit complet. Celles qui le font selon un schéma simplifié ne doivent pas le mentionner ce qui nous conduit à prendre par défaut la marge brute, c’est-à-dire la rubrique 70/61 du compte de résultats. La marge brute est en principe toujours inférieure au chiffre d’affaires de sorte que ces entreprises se trouvent sous-classées par rapport au rang qu’elles auraient pu occuper si elles avaient fait apparaître dans leurs comptes annuels leur chiffre d’affaires.

Certaines entreprises exercent des activités dont la réalisation s’étire sur plus d’un exercice comptable. C’est le cas, par exemple, dans la construction, le génie civil, ou la construction maritime où il faut tenir compte des en-cours de fabrication (rubrique 71) qui viennent le cas échéant majorer ou minorer le chiffre d’affaires.

Pour lesasbl, le chiffre d’affaires constitue rarement la ressource la plus importante.  Elles perçoivent également des cotisations et peuvent en outre recevoir de legs ou des subsides (rubrique 73) qui sont le cas échant ajoutés au chiffre d’affaires pour en déterminer le revenu.

Les banques, de même que les sociétés de Bourse ou de conseil en investissement, présentent leurs comptes annuels selon un schéma qui leur est propre duquel on peut extraire un produit bancaire et selon la formule I-II+III+IV-V+ ou - VI dans laquelle:
I = Intérêts et produits assimilés
II =  Intérêts et charges assimilés
III = Revenus de titres à revenu variable
IV = Commissions perçues
V = Commissions versées
VI = Bénéfice (ou perte) provenant d’opérations financières

Les compagnies d’assurance possèdent également une schéma bilantaire qui leur est propre. Leur position est déterminée par le montant des primes brutes vie (rubrique 710.1) et non-vie (rubrique 720.1) encaissées.

Les sociétés à portefeuille tirent leurs revenus de leurs actifs financiers. Les sociétés de financement intragroupe font de même au départ des créances qu’elles détiennent. Les premières sont positionnées selon le montant renseigné sous la rubrique 750 pour les schémas complets, 75 pour les autres. Les secondes, le sont via la rubrique 75.

Comment reconnaître ces montants particuliers?

Lorsque vous assemblez votre Top Personnel ou effectuez une analyse via GéoTop, différents  «chiffres d’affaires» correspondants à des activités différentes  peuvent se trouver regroupés sous un même vocable: le chiffre d’affaires Trends Top. Tous les montants particuliers sont identifiables à l’aide d’un astérisque (*). Il en va de même, le cas échéant, des marges brutes. Pour identifier plus avant ce que recouvre chaque astérisque, il suffit de bouger la souris. Des possibilités de tri vous permettent bien évidemment de ne conserver que les «vrais» chiffres d’affaires.

Durée de l’exercice

Pour diverses raisons, les entreprises peuvent présenter des comptes annuels portant sur des périodes plus longues ou plus courtes que douze mois. Dans ce cas, tous les éléments du compte de résultats sont recalculés en base douze. Les montants ainsi retraités sont identifiables à l’aide du signe #. Un simple mouvement de la souris vous précisera si nécessaire la durée de l’exercice.

Back